Take a fresh look at your lifestyle.

4 innovations en matière d’écologie

A l’heure actuelle, il est très important de faire attention à notre empreinte écologique. Tous les spécialistes le disent : il faut changer notre mode de consommation. Pour certaines firmes, cela semble plus difficile que pour d’autres. Les grands groupes doivent, en effet, généralement, revoir tous leurs produits. Plus difficile ne veut pas dire non réalisable, et c’est pour cela que certaines structures montrent l’exemple en adoptant petit à petit un changement. Un petit pas pour eux mais un grand pour la planète !

Les pailles en plastique, interdites ?

Vous l’avez sans doute remarqué, les pailles en plastique se font de plus en plus rares. Pour cause : une loi exige désormais leur interdiction. Cette dernière s’étend progressivement mais gagne de plus en plus du terrain. Désormais, lorsque vous siroterez un verre en terrasse ou commanderez fast-food, ne vous étonnez pas du nouvel aspect de votre paille.

Le problème est que les pailles en plastique ne sont pas recyclées. Elles perturbent l’équilibre de la biodiversité et il est fréquent de les retrouver dans le ventre de cadavres d’animaux. Il s’agit d’un fléau qu’il était primordial d’endiguer.

Les cotons-tiges à usage unique

A l’image des pailles, les cotons-tiges sont aussi désormais proscrits. Le problème inhérent à ses produits réside dans leur usage unique. Pourquoi utiliser des produits si polluants pour un usage de quelques minutes ? Vous trouverez désormais sur le marché davantage de cure-oreilles et d’oriculis. On peut également trouver des cotons-tiges biodégradables en bambou ou en papier.

Les feuilles à rouler, écologiques ?

Vous le savez, fumer est un véritable fléau pour l’environnement. Une cigarette peut polluer 500 litres d’eau alors même qu’elle est consommée pendant seulement quelques minutes. Les mégots sont fréquemment retrouvés en bord de plage et sont très néfastes pour la biodiversité. On estime à une dizaine d’années le temps nécessaire pour leur biodégradation.

Pour pallier cela, parce qu’on sait qu’il peut être difficile pour certains d’arrêter complètement la cigarette, vous pouvez vous tourner vers une feuille à rouler OCB. En effet, OCB a dernièrement revu la composition de ses feuilles à rouler pour finalement adopter le chanvre. Cela permet de réduire drastiquement son empreinte écologique.

Les barquettes de kebab

Tout comme les pailles en plastique et les cotons-tiges, désormais ce sont les kebabs qui se dirigent vers de nouveaux emballages. Depuis ce premier juillet 2021, les boîtes d’emballages kébab sont interdites. Créées en polystyrène, il était urgent de trouver une alternative. Ce matériau met près de 1000 ans à se biodégrader.

Les commentaires sont fermés.