Take a fresh look at your lifestyle.

Chaudière en bois : avantages et inconvénients

Si vous résidez dans une zone non raccordée au gaz naturel, installer une chaudière en bois est la solution adéquate pour bénéficier d’une production d’eau chaude sanitaire. Le choix de ce type de chaudière permet de profiter de plusieurs avantages. Néanmoins, on note quelques inconvénients à son usage.

Les avantages d’une chaudière en bois

Installer une chaudière en bois permet de bénéficier d’un usage moins coûteux que celui d’une chaudière à gaz ou au fioul. Les bûches employées pour son fonctionnement sont vendues à 0,038 € par kWh. La bûche est actuellement l‘énergie de chauffage la moins chère. En plus, son bilan carbone neutre démontre que les émissions de gaz à effet de serre issues de cette énergie sont moins importantes.

Des financements sont également alloués pour son installation. Le coût des frais matériel d’une chaudière en bois peut être réduit par les crédits d'impôt à hauteur de 30 % en plus d’une TVA réduite à 5,5 %. De plus, si vous optez pour un modèle à bûche, vous réalisez une très bonne affaire. L'énergie est renouvelable et est en abondance en France. Le prix du bois est donc stable contrairement aux autres énergies qui dépendent du pétrole.

Les inconvénients d’une chaudière en bois

Si le prix d’achat d’une chaudière à bûches vous permet de réaliser des économies, ce n'est pas le cas pour une chaudière à granulés dont le prix d'achat et d’installation peut être onéreux. Il est également noté que l’équipement est assez encombrant puisqu'il nécessite plusieurs m² pour être installé et pour le stockage du bois. De ce fait, il est nécessaire de l’aménager dans une pièce entière semblable à un garage.

L’entretien de la chaudière en bois est aussi un des inconvénients de l’outil. Pour prévenir les incendies et émissions de monoxyde de carbone, l’intervention d’un professionnel est requise pour un entretien fréquent. Certaines chaudières en bois requièrent un chargement manuel pour bien fonctionner. Par conséquent l’équipement devient moins pratique comparé aux dispositifs à gaz ou au fioul.

Les commentaires sont fermés.