Take a fresh look at your lifestyle.

Comment rester zen pendant le confinement ou le couvre-feu ?

Pendant cette période très compliquée et incertaine, une chose est sûre : les restrictions ne sont pas prêtes de disparaître. Entre confinement (local), couvre-feu et fermeture des restaurants et lieux culturels, de nombreuses personnes commencent à avoir du mal à gérer la situation. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour rester zen pendant le confinement (local) ou le couvre-feu.

Le bon rythme

Le confinement et le couvre-feu ont tendance à perturber notre rythme. Télétravail, chômage partiel, fermeture des magasins, et absence d’activités sociales. Tout cela pèse sur notre santé mentale. Rester au lit jusqu’à 11 heures du matin, passer la journée devant la télévision ou la nuit sur les réseaux sociaux… on ne sait plus comment organiser nos journées.

Pour prendre soin de son bien-être et de sa santé mentale, il est donc essentiel de garder un rythme de vie sain. Couchez-vous et levez-vous à des heures fixes, que vous travaillez ou non. Une fois que vous aurez trouvé le rythme qui vous convient, vous aurez bien plus d’énergie et de motivation.

Sortir de chez soi

Alors certes, ce conseil semble un peu étrange étant donné qu’on parle de confinement et de couvre-feu. Mais rien ne vous empêche de sortir un peu de chez vous en journée, en respectant la limitation en termes de distance et de temps. Une balade d’une heure dans votre quartier n’est peut-être pas aussi sympathique qu’une journée à la plage, mais cette activité physique est nécessaire. Profitez donc du soleil printanier pour vous ressourcer et faire le plein de vitamine D !

Se faire du bien

Parfois, il faut se vider la tête pour pouvoir aller de l’avant. Et quoi de mieux qu’une soirée coquine avec votre chéri(e), ou en solo ? Sortez votre vaginette ou autre sextoy préféré et ne pensez qu’à cette superbe sensation !

Garder le lien social

Le plus dur dans tout ça, c’est de ne plus voir ses proches. Il est primordial de garder le contact, même si ce n’est que par téléphone ou messages. N’hésitez pas à dire à vos amis ou votre famille que vous ne vous sentez pas très bien. Ils seront là pour vous.

Profitez de vos courtes sorties pour parler avec des inconnus. De nos jours, on n’a plus vraiment l’habitude de le faire. Mais pourquoi ne pas discuter avec une autre personne qui promène son chien en même temps que vous ? Et cette dame assise sur un banc au parc a peut-être envie d’un peu de contact social aussi. Vous verrez, vous vous sentirez beaucoup moins isolé(e) et coupé(e) du monde.

Limiter son accès aux actualités

Au début de la pandémie, on était nombreux à se retrouver scotchés devant le journal chaque soir, ou même devant les chaînes d’information en continu. Mais est-ce une bonne idée ? À notre avis, non. Certes, il faut rester au courant de ce qu’il se passe et surtout des changements en termes de restrictions. Mais ne regardez que l’essentiel.

Les commentaires sont fermés.