Take a fresh look at your lifestyle.

Comment se déroule une liquidation d’entreprise ?

0

Le monde du business est très concurrentiel et complexe. Les entreprises pour s’y installer durablement rivalisent d’ingéniosité et de créativité. Aujourd’hui beaucoup d’entreprises se retrouvent dans une situation financière délétère et ne peuvent plus répondre à la concurrence effrénée du monde du business. Elles se voient donc contraintes de mettre fin à leurs activités et de fermer les portes de l’entreprise. La liquidation judiciaire constitue l’une des procédures légales empruntées par les chefs d’entreprise pour la dissolution de leurs sociétés. Comment se déroule une liquidation d’entreprise ? Cet article vous montre les procédures nécessaires pour la liquidation d’une entreprise. 

Trouver un accord sur le type de liquidation

L a fermeture d’une entreprise est l’une des décisions les plus difficiles qu’un manager doit prendre. C’est tout un investissement, des années de sacrifices qui risquent de prendre fin. Il est donc crucial de prendre en compte tous les éléments et les informations nécessaires pour mener à bien la liquidation de votre entreprise. C’est un acte juridique qui met fin à l’activité d’une entreprise. Les dirigeants ou les associés dont la société est en faillite doivent comprendre la procédure de liquidation entreprise afin de trouver un compromis sur l’option la plus avantageuse. En effet, si les propriétaires décident de commun accord à fermer les portes de l’entreprise, ils peuvent choisir la liquidation volontaire. Par contre, pour les entreprises en difficultés financières et très endettées, les créanciers de celles-ci peuvent opter de porter le cas en justice. Ce type de procédure implique une liquidation judiciaire. 

Comment procéder à la liquidation d’une entreprise ? 

La décision conduisant à la liquidation d’une entreprise peut émaner des statuts de celle-ci. En effet, le droit des entreprises fixe la durée de vie d’une entreprise à 99 ans. A compter de cette date, les collaborateurs peuvent recourir à la législation pour mettre fin aux activités de l’entreprise. Sauf si une décision commune a été prise en interne garantissant la poursuite des activités de la société. Bien que la liquidation d’une entreprise soit obligatoire au bout de 99 ans, il y a une certaine flexibilité et un pouvoir accordé aux associés. Même si dans les statuts cette disposition légale est prévue, les collaborateurs de l’entreprise ont le droit de décider de la fermeture ou non de l’entreprise après 99 ans d’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.