Take a fresh look at your lifestyle.

Cultiver sa passion pour le BMX

Une passion, c’est une chose que l’on vit pleinement, avec son cœur. Cela peut commencer très jeune et se poursuivre durant de longues années. On s’achète en général les accessoires et les tenues qui correspondent et quand elles sont abîmées, on les range religieusement, ce qui fait que quand on les ressort des années après, on se remémore de bons souvenirs, on rit bien, et on peut montrer à quel point cela fait longtemps que l’on pratique. C’est d’ailleurs souvent le cas avec les passionnés de sport, qui ressortent leurs vieux maillots, leurs vieux ballons tout abîmés ou encore leurs chaussures de collection.

Pas de BMX sans équipements dédiés

Depuis les années 1980, on se passionne, en France, pour le BMX, ce vélo si particulier qui a enchanté toute une génération à l’époque ou l’on ne parlait que de cyclisme, sur route ou sur piste, et où il ne s’agissait que de courses. Avec le BMX, on donnait une place à l’amusement, au free style, au fun pour de bon. Depuis lors, la discipline a évolué, en a généré plusieurs, et chacun a sa préférée parmi les deux grandes catégories : race – c’est-à-dire course – ou free style. Pour acheter un vélo et des accessoires de BMX il faut regarder du côté des boutiques en ligne, on y trouve des prix très abordables, surtout en période de soldes.

La sécurité et l’équilibre

A chaque pratique correspondent des vélos particuliers, auxquels on associe aussi des accessoires. Ils permettent que l’on puisse plus facilement foncer, sauter, faire des acrobaties… mais aussi que l’on se protège contre les blessures éventuelles. On doit porter un casque, c’est une évidence, surtout quand on pratique le free style. Mais il est aussi recommandé de protéger son menton, ses coudes et ses genoux, ainsi que de porter des pantalons qui sont spécifiquement mis au point pour permettre de faire tous les moments que l’on veut, tout en étant protégé..

Les commentaires sont fermés.