Take a fresh look at your lifestyle.

Les démarches pour obtenir son crédit immobilier

0

Recourir à un prêt immobilier n’est pas simple, car les banques sont exigeantes en termes de garanties. L’emprunteur doit également maîtriser un certain nombre de paramètres, comme le montant à emprunter, le choix du prêt à taux fixe ou variable…

Les étapes pour financer son projet

Pour le financement de son bien immobilier, il est important de suivre différentes étapes pour que son projet soit une réussite.

1. Bien choisir son logement

La première est de trouver le bien immobilier. Pour ce faire, il faut impérativement calculer son budget et par la suite entrer en contact avec les professionnels de l’immobilier ( agences immobilières, promoteurs immobiliers ou encore des notaires).

N’ hésitez pas à consulter les annonces immobilières présentes dans la presse et à vous rendre sur les sites Internet faisant la promotion immobilière.
Ensuite, il faut être sûr que le choix fait vous convient parfaitement. Il faut visiter et revisiter le bien immobilier que l’on est sur le point d’acheter à différents moments de la journée pour éviter des surprises désagréables après l’achat de votre logement. Si possible, faites-vous accompagner par des professionnels du bâtiment (architectes, plombiers, électriciens…). Ces derniers vont effectivement s’assurer du bon état du logement que vous voulez acquérir. De plus, pour ne pas avoir de surprises sur l’environnement du bien, prenez contact avec le ministère du plan et du développement, ou le ministère de l’urbanisme, ou encore consulter à la mairie le Plan d’Occupation des Sols.

La signature de la promesse de vente doit être une priorité quand on veut acheter un bien immobilier.En fait, l’acheteur, en signant un compromis de vente s’assure qu’aucune autre personne ne pourra acheter le bien que vous souhaitez vous procurer. Cet acte court sur une période d’une semaine, après laquelle le propriétaire du bien immobilier sera en mesure de vendre le logement à un autre individu qui en a manifesté l’intérêt.

2. Financer son investissement

Il sera question par la suite de trouver le financement adéquat qui vous permettra d’acquérir, aux meilleures conditions, le bien immobilier. Pour cela, les banques et les organismes prêteurs sont à votre disposition. La demande d’un crédit se fait en plusieurs étapes :
– Il faut déposer une demande de prêt auprès d’organisme de prêt (banques, …)
– Ceux-ci vont étudier votre demande en fonction des différents éléments dont vous allez leur faire part. Les éléments constitutifs de votre dossier prennent en compte le compromis ou la promesse de vente. Sont également pris en considération le logement en lui-même, et la valeur de votre apport personnel. Vous devrez fournir à la banque vos justificatifs de revenu (bulletins de salaire ou de pension, avis d’imposition de l’année précédant l’achat…)

L’astuce : Pour obtenir un financement optimisé selon votre situation, nous vous conseillons de solliciter les services d’un courtier bancaire. Le courtier vous permet de choisir une banque en lien avec votre profil. Vous bénéficier de leurs bonnes relations avec les banques. Ceux-ci se rémunèrent partiellement sur les frais bancaires.

3. L’offre de prêt

Si le dossier est approuvé, l’emprunteur reçoit une offre de prêt de la banque par voie postale. L’emprunteur dispose d’un délai minimum de 10 jours durant lesquels il peut encore refuser la proposition de la banque.
Précisons que la durée de validité de l’offre de prêt proposée par la banque court sur pratiquement un mois. Mettez ce temps à profit pour lire avec une grande attention l’offre de prêt.

L’offre de prêt de la banque comporte :
– la description du bien immobilier que l’emprunteur veut acquérir ;
– le montant du crédit désiré ;
– les différentes modalités de remboursement (taux fixe ou variable, …). Le taux effectif global ou TEG fait partie de ces modalités crédit bancaire. Vous y retrouverez aussi les différentes échéances de remboursement pour ce qui concerne un crédit à taux fixe par exemple.
– une notice d’information ajoutée à une simulation de l’impact de la variation du taux sur les mensualités ;
– la durée globale du crédit ;
– le coût total du crédit
– enfin, les garanties exigées par l’organisme prêteur (telles que l’assurance décès, l’hypothèque ou la caution)

L’astuce : Il ne faut surtout hésiter à contacter des experts, autant sur internet que dans la vie réelle. Ils sont là pour répondre à vos questions au cas où il subviendrait des zones d’ombre dans votre contrat. Les conseillers de Credifina sont, nous vous le rappelons, à votre service.

4. L’achat du bien immobilier

L’offre de prêt une fois acceptée, il ne reste plus qu’à signer l’acte de vente chez un notaire spécialisé. Ce dernier pourra donc réceptionner le chèque émis par la banque pour permettre à l’emprunteur de pouvoir réaliser son achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.