Take a fresh look at your lifestyle.

Donner sa chance à l’agriculture bio, consommer autrement

0

Indéniablement, une tendance de fond a gagné la société française depuis plusieurs années en matière de consommation alimentaire. En effet, dans la grande distribution et dans les commerces de proximité, la part des produits biologiques vendus ne cesse d’augmenter, tandis que les plaidoyers en faveur du bien-manger et de l’agriculture bio gagnent toujours plus en écho. De fait, la balle se situe dans le camp des consommateurs, mais également des producteurs. Après plusieurs décennies d’un règne sans partage de l’utilisation des pesticides dans nos pratiques agricoles, il semble que nous soyons à un tournant, où les agriculteurs ont un choix à faire.

Passer à une production bio, un changement drastique pour une explication agricole

L’existence d’un marché en émergence et la pratique de prix plus élevés sont des raisons qui poussent de plus en plus d’agriculteurs à se convertir au bio. Cela concerne aussi bien les cultures céréalières que les fruits et légumes, le lait ou encore l’élevage. Toutefois, pour une exploitation agricole, ce choix implique un bouleversement réel, tant au niveau des pratiques qu’en terme économique. En effet, cela suppose une transition d’un modèle économique tourné vers la réalisation de volumes vers une production plus qualitative. Autant dire que cette transition n’est pas toujours facile à réaliser.

La satisfaction de prendre soin de l’environnement

Toutefois, cette démarche de transition vers le bio peut être source d’une vraie satisfaction. En effet, beaucoup des agriculteurs qui font ce choix ont la sensation d’exercer leur métier plus en harmonie avec l’environnement, en permettant aux sols de se régénérer et en ne polluant pas les abords des champs. Par exemple, cela est particulièrement criant dans les régions de vignobles, où il a été prouvé les effets nocifs des épandages de pesticides sur les maisons et écoles environnantes. Ainsi, le passage à une agriculture bio est une démarche réellement sociétale pour un agriculteur d’aujourd’hui. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.