Take a fresh look at your lifestyle.

E-sport : les jeux qui vont tout changer en 2017

0

Il n’aura échappé à personne que le sport électronique grappille de plus en plus de parts de marché dans le domaine du divertissement sportif et les observateurs les plus réfractaires l’admettent : nous n’en sommes qu’au début. Depuis quelques années certains jeux se sont fait une place au top de l’e-sport et sont aujourd’hui les principales sources de joueurs : Counter Strike était l’un des premiers, délaissés par les gens au profit aujourd’hui de League of Legend, Starcraft ou encore Hearthstone pour citer un autre type de jeu.

Les développeurs de jeu changent

Et cela change la manière de développer des jeux. Depuis le milieu des années 2000 et encore plus depuis 2010 les grands éditeurs de jeux tentent leur chance dans le monde du e-sport pour profiter le plus tôt possible de la hype générée. Déjà bien installé dans cette catégorie, Blizzard possède aujourd’hui les licences les plus appréciées non seulement des joueurs mais aussi des sponsors. Et cela ne risque pas de changer avec la sortie de son dernier bijou en la matière, un FPS qui se prête parfaitement au e-sport : Overwatch. Après Starcraft, World of Warcraft – et principalement sa partie PVP (joueur contre joueur) et enfin Hearthstone, l’éditeur fait un carton avec son nouveau jeu déjà pratiqué par des millions de joueurs et streamé, casté, livé, par des centaines de gens sur les plateformes comme Twitch.

Mais le géant du e-sport n’est pas à l’abri ! Comme l’a prouvé Riot Games il est possible de s’imposer aujourd’hui encore dans le e-sport avec un jeu et une licence toute nouvelle. C’est ce qu’ils ont fait en créant League of Legend en 2009, aujourd’hui référence dans le monde du MOBA (Multiplayer online battle arena).

Cocasse quand on sait que ce type de jeu a été créé à l’origine sur un jeu Blizzard à l’aide de mods : Warcraft.

Dans le Moba on note également Dota 2 et Heroes of the Storm comme les jeux les plus diffusés sur les plateformes de streaming.

Un gâteau énorme mais pas encore assez d’acteurs pour se le partager

Le e-sport a de beaux jours devant lui avec les nouvelles licences des gros éditeurs non seulement, mais aussi avec la place qu’il reste dans cet univers tellement jeune. Dans les années à venir nous verrons à coup sûr l’apparition de nouveaux types de jeu bien adaptés à la compétition en ligne et nous ne sommes aux balbutiements de ce sport aujourd’hui reconnu en tant que tel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.