Take a fresh look at your lifestyle.

Explications et traitement pour l’eczéma atopique

Qu’est-ce que l’eczéma atopique ? Définition et explication

L’eczéma atopique ou la dermatite atopique est une maladie de la peau qui se manifeste par poussée sur les peaux sèches.
Cette maladie est chronique, c’est en fait une affection de la peau qui provient la plupart du temps d’une allergie de contact.
Cette maladie de la peau provoque de grosses démangeaisons au quotidien et cet effet s’amplifie en temps de poussées (ou crises..). Des plaques rouges apparaissent sur la peau et se développent rapidement. La peau du malade devient sèche et cet effet s’accentue à cause des démangeaisons qui entraînent le grattage de la peau malade.
En réaction à tout cela, la peau aura tendance à s’épaissir et à durcir. Ce phénomène entraîne plusieurs risques comme des risques d’écorchures, de blessures ou pire, de surinfections qui auront pour conséquence d’augmenter encore les démangeaisons.
Cette affection de la peau est d’origine génétique. Elle est difficile à soigner car de nombreux facteurs peuvent entrer en jeu. Ces derniers varient d’une personne à l’autre ce qui rend difficile le traitement. Heureusement, il existe des crèmes et des aliments naturels pour venir à bout de l’eczema atomique. Malgré tout, cela reste long et difficile à soigner. Pour plus d’informations, je vous recommande la lecture de ce site spécialisé sur l’eczema atopique: https://www.eczema-atopique.com/. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour soulager les démangeaisons.

L’eczéma atopique chez le nourrisson

Cette maladie ne touche pas uniquement les adules. En effet on estime qu’environ  10% des enfants dans les pays occidentaux y sont confrontés et que ce nombre tend à augmenter d’année en année. La dermatite atopique associe une sécheresse cutanée constitutionnelle, et une démangeaison inflammatoire rendant la peau plus perméable, favorisant la pénétration des allergènes de l’environnement. Un caractère génétique a été prouvé, les experts affirment en effet que 78 % des malades avaient au moins un membre de leur famille touché par la maladie.

Sachez qu’il est également possible de développer de l’eczéma atopique sur les oreilles.

 

Les commentaires sont fermés.