Take a fresh look at your lifestyle.

Faire construire : ce que vous devez savoir

0

Songez-vous à faire bâtir votre propre maison ? Étant donné l’ampleur de votre investissement, il vous faut connaître certains points avant d’entamer les travaux. Découvrez quelques-uns de ces derniers grâce à cet article.

Le financement : un détail crucial

Selon l’équipe du site www.maisons-ericlor.com/, voici les types de financements auxquels vous pouvez recourir pour construire un logement neuf : 

  • le PTZ ou prêt à taux zéro
  • le prêt fonctionnaire
  • le prêt conventionné
  • le prêt à l’accession sociale

N’hésitez pas à demander des informations auprès des établissements financiers pour déterminer la solution qui convient le mieux à votre situation.

Le constructeur : un point important

S’il s’agit de votre première construction de maison neuve, le mieux est de faire appel aux services d’un constructeur expérimenté. Ce genre professionnel saura en effet vous accompagner dès le début de votre projet jusqu’à son achèvement. Cependant, si ce n’est pas votre première fois, selon vos besoins, vous pouvez choisir entre un maître d’œuvre, un architecte, une entreprise de bâtiment ou un constructeur. N’oubliez néanmoins pas de vous renseigner sur le prestataire en question avant de vous fixer. 

Le terrain à bâtir : un élément à vérifier

Pour construire une maison, vous devez disposer d’une surface adaptée. Une grande partie du budget lui sera d’ailleurs consacrée. Il est donc conseillé de ne pas se précipiter lors de son achat, mais de réfléchir et d’analyser le terrain en question. Interrogez-vous sur ses points forts et ses faiblesses. Une fois que vous avez pris votre décision, consultez un notaire.

Le prix : un critère à ne pas négliger

Pour réaliser votre projet immobilier, vous devez avoir le budget nécessaire. N’oubliez donc pas de demander au préalable le devis auprès de votre constructeur. Certains éléments doivent être inclus dans ce document outre le prix de la construction ainsi que du terrain. Parmi la liste, figure par exemple les taxes, le coût de l’ameublement ainsi que la décoration. Il faut également déjà anticiper les frais relatifs aux retards éventuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.