Take a fresh look at your lifestyle.

Froid industriel : quels sont les différents types de compresseurs frigorifiques ?

Merveilles d’ingénierie, les compresseurs frigorifiques sont de véritables indispensables au bon fonctionnement des appareils à froid. Avec des modèles aussi variés qu’adaptés aux besoins de la clientèle, les fabricants ne manquent pas d’idées géniales. Vous souhaitez acquérir des compresseurs frigorifiques pour votre entreprise industrielle ? Cet article vous livre une liste non exhaustive de modèles.

Les compresseurs à pistons

Chaque type de compresseurs présente des sous-catégories. Par exemple, les compresseurs à pistons de Dalkia Froid Solutions comprennent des compresseurs de constructions ouvertes, semi-hermétiques et hermétiques à pistons. S’agissant des compresseurs à construction ouverte, le compresseur ainsi que le moteur ne sont pas logés au même endroit. La puissance de ces modèles se règle soit par mise à l’arrêt de quelques cylindres ou par changement du régime du moteur d’entraînement.

Les modèles semi-hermétiques logent en revanche le moteur et le compresseur au même endroit. L’entraînement de ces modèles est de coutume assuré par un moteur électrique refroidi par gaz aspirés. Les compresseurs de construction semi-hermétiques sont très usités dans des installations jusqu’à 400 kW.

Les compresseurs hermétiques à pistons logent le moteur électrique et le compresseur dans une enveloppe, le tout supporté par des ressorts. Le refroidissement du moteur sur ce modèle est réalisé par le fluide frigorigène. Ce type de compresseur à pistons est idéal pour une installation dans de petits appareils comme les réfrigérateurs et climatiseurs.

Les compresseurs spiro-orbitaux

Ce type de compresseur se compose de deux rouleaux de forme spirale, l’un se fixant au second qui décrit un mouvement circulaire. Ces mouvements orbitaux entraînent un déplacement alors accompagné d’une réduction significative et progressive de leur volume. Ce cycle de compression du fluide frigorigène fait le grand succès du modèle.

En comparaison avec un compresseur à pistons, une tendance se dégage nettement : celle du nombre de pièces. En effet, ce modèle présente 60 % moins de pièces que les compresseurs à pistons. De même, la puissance est meilleure sur les compresseurs spiro-orbitaux. Et ce n’est pas tout !

Ses variations ne sont que dans de l’ordre des 30 % celles d’un compresseur à pistons. Cependant, il est à noter que la puissance est limitée autour des 50 kW par scroll. Vous avez toutefois la possibilité de combiner plusieurs scrolls pour obtenir une puissance élevée, soit dans l’ordre des 300 kW.

Les compresseurs rotatifs et compresseurs à vis

Les compresseurs rotatifs reposent sur deux technologies : le piston roulant et les palettes. Ces systèmes présentent un stator cylindrique. Leurs puissances frigorifiques atteignent ainsi les 10 kW. Notez que ce sont des modèles généralement utilisés pour les climatiseurs individuels et les petits refroidisseurs.

Les compresseurs à vis reposent quant à eux sur deux technologies : les birotors et les monorotors. Grâce à l’absence d’espaces morts sur ces modèles de compresseurs, il vous sera possible de jouir d’un bon rendement volumétrique comme avec les compresseurs à pistons.

Les modèles qui présentent des vis modernes sont cependant préférables pour des raisons énergétiques. De même, ses avantages se remarquent du point de vue de l’usure très modérée et la facilité de réglage. Toutefois, ils doivent être abondamment lubrifiés pour garantir une bonne étanchéité. À titre d’information, les compresseurs à vis offrent des puissances de réfrigération à partir de 20 kW environ.

Les commentaires sont fermés.