Take a fresh look at your lifestyle.

Google s’attaque aux convertisseurs YouTube MP3

0

En dépit de la fermeture de YouTube-MP3.org, les sites de stream-ripping pullulent encore sur le web. Google a décidé de leur compliquer la vie et de les évincer en lançant son site de musique. S’agit-il d’une offensive efficace ? Quel impact aura-t-elle cette décision du géant du web ?

Une lutte difficile pour la RIAA

La RIAA (Recording Industry Association of America) a décidé de mettre fin aux activités des convertisseurs YouTube MP3 qui continuent à envahir la toile. Récemment, elle a décidé de faire plus pression sur plusieurs propriétaires de site de stream-ripping qui font désormais partie d’une liste noire. En fait, si ces derniers ne décident pas de fermer leurs plateformes de leur propre gré, ils pourront connaître le même sort que le dirigeant d’YouTube-MP3.org.

Même que la RIAA a fait faire une analyse technique bien détaillée pour chaque convertisseur. Un tel processus est censé permettre de déterminer l’identité de leur webmaster, de connaître la méthode de conversion qu’ils utilisent et de localiser et de repérer leurs serveurs. Mais en tenant compte du résultat, les propriétaires ont mis en avant des stratégies efficaces afin de garder leur anonymat.

On peut dire que la tâche de la RIAA est complexe. Cependant, cette offensive pourrait dissuader certains propriétaires à changer de position. Par peur des sanctions, ils pourront décider de fermer leurs sites de conversion ou du moins respecter les règles. Elles consistent notamment à bloquer l’accès aux œuvres protégées par des droits d’auteur. Du coup, les utilisateurs ne pourront plus les copier.

Le lancement de Google Music

Google Music a été conçu pour concurrencer et évincer les convertisseurs YouTube. Il s’agit d’un site de téléchargement de musique lancé par le géant du Web. Évidemment, il ne propose pas un service gratuit, car il doit verser leurs droits aux artistes. La question se pose alors : comment Google Music peut-il changer la situation ? Tout d’abord, la plateforme aura la meilleure visibilité sur le moteur de recherche. Cela lui permet déjà d’obtenir une bonne part du marché.

Mais pour assurer le succès de son site musical, Google devra également tracker les convertisseurs YouTube qui ne respectent pas les règles en matière de protection de droits d’auteur. C’est là que son intervention pourra avoir un impact positif pour la RIAA. Le géant du Web pourra éliminer les sites de stream-ripping sur les résultats de recherche de façon progressive. Ces derniers seront contraints de fermer leurs portes suite à une baisse du trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.