Take a fresh look at your lifestyle.

Imposition assurance vie : comment cela fonctionne en 2020 ?

Pour rappel, une assurance vie est un mode d’investissement d’argent mis en place par une personne pour un tiers en cas de souci important dans le quotidien. Mais, comment fonctionne l’imposition qui concerne cette assurance vie ? Existe-t-il des modalités particulières qui la concernent? L’assurance vie est, comme tout investissement financier, soumise à l’impôt sur le revenu. Voici donc des renseignements utiles pour tous ceux qui veulent être à jour dans l’imposition de leur assurance vie quelle que soit sa date de création.

Est-ce que les assurances vies sont imposables ?

À première vue, les assurances vies ne sont pas imposables si elles sont très récentes. Néanmoins, elles le sont vraiment si le contrat d’assurance vie est supérieur à 8 ans. De même, une assurance vie est obligatoire imposable en cas de succession. Dans cette dernière situation, l’imposition est de 20% net sur le montant total de l’assurance vie. 

 

Un contrat d’assurance vie ne sera pas imposable si la personne qui le tient ne dispose plus de revenus d’ici la fin du contrat souscrit. Une assurance vie sera donc imposable en fonction de la situation.

 

Comment déduire l’assurance vie des impôts ?

Maintenant, il est nécessaire de s’intéresser à la déduction de l’assurance vie des impôts. Si on se sent perdue, on peut contacter un cabinet en gestion de patrimoine qui saura parfaitement répondre aux questions concernant les modalités à respecter dans ce cas précis. Un cabinet en gestion de patrimoine existe pour accompagner une personne lors de sa démarche d’imposition qui concerne son assurance vie. Comme cela paraît souvent assez compliqué, il s’agit d’une aide précieuse qui en aidera plus d’un.

 

En effet, la déduction de la fiscalité de l’assurance est valable uniquement quand l’assurance vie a obtenu des gains dans l’année. Ceci sera donc la porte ouverte à une déduction des intérêts uniquement qui sont liés à ces gains.

 

 

Comment déclarer les intérêts d’une assurance vie ?

Une assurance vie rapporte forcément des intérêts à partir d’un certain moment. Ces mêmes intérêts doivent donc être déclarés à l’administration fiscale. La démarche les concernant est vraiment très simple. Il faut juste savoir que la première année, les intérêts d’une assurance vie ne doivent pas être obligatoirement déclarés.

 

En effet, ce n’est qu’à partir de la deuxième année qui suit la création de l’assurance vie que les intérêts perçus devront être simplement indiqué sur la feuille de déclaration de revenus qui concerne les assurances vies. Plus d’informations sur la déclaration d’impôts d’une assurance vie ici.

 

En cas d’exonérations d’impôts :

Années de versement

Contrats souscrits avant le 20/11/91

Contrats souscrits après le 20/11/91

Primes versées avant le 13/10/1998

Non taxables

Avant 70 ans, non taxables,

Après 70 ans, DMTG (art.757 B)

Avant 70 ans, 20 % après abattement

Primes versées après le 13/10/1998

20% après abattement

152 500€/bénéficiaire (art 990I CGI),

152 500€/bénéficiaire (art. 990ICGI)

Après 70 ans, DMTG (art 757 B)

Quels sont les droits de succession liés à une assurance vie ?

Comment réagir en cas de droits de succession qui concerne une assurance vie ? Comment les mettre en place ? Il faut déjà savoir que les droits de succession sont créés en cas de décès de la personne qui alimente le compte assurance vie. 

 

Pour une autre personne, le plus souvent la bénéficiaire du compte, les droits de succession s’élèvent à 20% du montant de l’assurance vie. Ceci est d’autant plus réel si le plafond ne dépasse pas les 700 000 euros. Les droits de succession liés à une assurance vie seront donc un montant calculé en fonction de barème progressif qui concernent le compte.

 

Quel pourcentage pour l’État dans un héritage ?

Lors d’un héritage, l’État a aussi son mot à dire. De ce fait, il va réclamer un pourcentage de l’assurance vie que le bénéficiaire devra régler aux impôts. Ce taux lié aux droits de succession variera selon le cas de 0% à 45% surtout si l’assurance vie dépasse les 25 000 euros.

 

Toujours est-il que l’assurance vie est liée à l’impôt sur le revenu. Toutes les personnes sont concernées et l’imposition de l’assurance-vie est obligatoire pour les bénéficiaires de tous âges résidant en France. 

 

Les assurances vies étant un type d’investissement financier, elles sont forcément sujettes aux impôts car, il s’agit d’un apport d’argent. Essayez donc de vous renseigner si vous en possédez un ou si vous voulez en ouvrir une pour être en règle le jour où vous êtes bénéficiaire de cette même assurance vie.

Les commentaires sont fermés.