Take a fresh look at your lifestyle.

Les ingrédients d’un bon jeu vidéo

0

Qu’est-ce qu’un jeu vidéo de qualité ? Quels sont les éléments qui donnent envie d’acheter un jeu vidéo ? Vaste question, à laquelle ces quelques paragraphes tentent d’amener une réponse.
Les jeux vidéo constituent l’un des loisirs majeurs de l’industrie du divertissement (pesant plusieurs milliards d’euros), qu’ils soient pratiqués sur un ordinateur, sur une console de jeux, une tablette, un smartphone. Mais pas seulement.
Il y a des jeux pour toutes les tranches d’âge et les intérêts. Mais résumer ses jeux à de simples plaisirs récréatifs seraient restrictifs.

Comment concevoir un bon jeu vidéo ?

Tous les jeux proviennent d’une idée de base couchée sur papier, qui est ensuite développée en un jeu, plus ou moins complexe.
L’un des premiers jeux informatiques s’appelait Pong. Pong a tout simplement permis de jouer à un jeu de ping-pong sur ordinateur. Il était très populaire dès le moment où il a été lancé.

L’idée de départ est donc essentielle pour la réussite future du jeu. Vous pourriez commencer par un pirate à la recherche d’un trésor perdu, un vétérinaire prenant soin des animaux sur un parc de safari ou d’un capitaine de vaisseau spatial explorant une galaxie étrangère.
Lorsque cette idée commence à germer dans votre esprit, des questions doivent alors être posées. Par exemple, quel est l’objectif final du jeu ? Quelles sont ses règles ? A quel genre appartient-il ? Est-il novateur ?

Il y a de nombreux types de jeux. Ces types sont appelés genres. Parmi ces genres, on y trouve, notamment les grandes catégories suivantes : jeux de course, jeux d’aventure, jeux d’action, RPG (voire MMORPG), jeux de puzzle, jeux de plate-forme…
Une fois que vous avez votre idée et avez décidé du genre de jeu que vous souhaitez réaliser, vous pouvez commencer à concevoir votre jeu.

Qu’est-ce qui rend les jeux attractifs ?

Chacun a sa propre opinion sur les éléments qui font un bon jeu. Mais un jeu nécessite habituellement de bons graphismes, des scénarios intéressants voire addictifs, des personnages et une musique adéquate pour l’accompagner.
Parmi les autres aspects, on trouve :

  • la jouabilité : comment le jeu se joue-t-il ? Alors que l’apparence des jeux a beaucoup changé au fil des ans, c’est le gameplay qui fait que vous souhaitez jouer à un jeu. Les jeux doivent donner du plaisir à l’acteur de ce jeu et lui donner une sensation d’immersion.
  • la difficulté : la dimension de défi est fondamentale dans la réussite d’un jeu vidéo. Si le jeu est trop dur, le joueur peut s’en trouver frustré et abandonner rapidement. Si un jeu est trop facile, vous pouvez le terminer trop vite et le trouver ennuyeux. Les jeux doivent ainsi trouver le bon équilibre entre ces deux extrêmes.
  • la progressivité : le joueur doit sentir qu’il lui est permis d’avancer dans l’histoire du jeu ou de développer son habileté dans la maniabilité de ce jeu. Cela peut se traduire par un score progressant régulièrement au cours d’une partie, par le déblocage de compétences ou de niveaux supplémentaires pour les joueurs les plus aguerris.

Comment donner un goût de revenez-y aux joueurs ?

A mesure que le joueur progressera dans un jeu informatique, la difficulté augmentera graduellement.
Ainsi, les jeux augmenteront souvent leur difficulté en introduisant de nouveaux mécanismes de jeu pour garder le joueur concentré et avide de progressions. Par exemple, les ennemis pourraient devenir plus difficiles à vaincre, la vitesse du jeu augmenter, l’IA de la machine devenir toujours plus performante…
De nouveaux mécanismes peuvent aussi être introduits, le scénario avançant : ajout de nouveaux pouvoirs (saut, vol, capacité à manipuler de nouvelles armes…) ou de compétences pour ouvrir des parties jusqu’alors inaccessibles.

Avant que le joueur devienne accro au jeu, l’étape de séduction doit être suffisamment bien construite pour amener les premiers joueurs à partir à la découverte d’un nouveau divertissement.
En cela, la création et la mise à disposition gratuite de tutoriels est un must. Section ou niveau préliminaire d’apprentissage au début d’un jeu, un tutoriel (ou didacticiel) montre comment jouer.

Idéalement, le jeu vidéo devra aussi être multi-plateformes (consoles Nintendo, Sega, Microsoft, ordinateurs PC et Mac, tablettes et téléphones Android et iPhone, etc.) pour ne pas laisser de côté des joueurs ayant fait le choix d’une machine/marque plutôt que d’une autre. Son concepteur devra donc suivre de près l’actualité des jeux vidéo et adapter sa création aux dernières consoles sorties sur le marché, comme la Nintendo Switch récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.