Take a fresh look at your lifestyle.

La téléprospection en 2017

0

On entend souvent dire que la prospection téléphonique ne sert à rien, qu’il s’agit uniquement d’une perte de temps et que les meilleurs clients sont ceux qui viennent à nous car ce sont des prospects chauds !

Oui, un prospect qui vient à vous tout seul, comme par magie, est évidemment le prospect idéal car l’effort commercial pour aller jusqu’à la signature est bien plus limité.

Mais pour que les prospects vous trouvent sur Internet, il est nécessaire de pouvoir mettre en place différentes mécaniques liées au référencement. Il peut s’agit d’un blog tenant des articles propres au(x) secteur(s) d’activité visé(s), de la rédaction de cas clients, du partage d’information et de retours sur ce que vous avez déjà mis en place… Bref, beaucoup de choses très intéressantes mais qui demandent du temps à mettre en place, du temps à être prises compte par les moteurs de recherche et en particulier par Google et surtout des premiers clients !

Le plus important est souvent le storytelling où vous allez raconter comment vous avez accompagné un client et quels ont été les bénéfices qu’il en a recueillis. C’est ce qu’on appelle un cas client et que vous pourrez ensuite diffuser sur votre blog, sur les réseaux sociaux et qui permettront à vos prospects de vous trouver plus facilement.

Mais comment fait-on pour les premiers clients ?

C’est là que la prospection est intéressante. Qu’elle soit physique ou téléphonique, elle vient en relais de votre premier réseau d’affaires et des mises en relations que vous pouvez obtenir. Elle vous permettra de trouver vos premiers clients, même si l’effort commercial sera important et que le taux de succès avoisinera à peine les 2% (sauf si votre solution est révolutionnaire, comme presque toutes les solutions de toutes les entreprises).

Cette phase de téléprospection vous permettra de tester le marché rapidement et de gagner vos premières références clients que vous pourrez exploiter avec une stratégie de rebond sur les mêmes zones géographiques ou sur le même secteur d’activité.

Quelle téléprospection ?

Vous pouvez, selon vos moyens et vos ambitions, décider de faire vous même la téléprospection au sein de votre entreprise ou au contraire l’externaliser auprès d’un centre d’appels dont c’est le métier. Cela aura un coût certes plus important mais leur productivité est bien supérieure à la vôtre car leurs employés bénéficient d’outils pour optimiser les appels téléphoniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.