Take a fresh look at your lifestyle.

Le flyer, arme incontournable du street marketing à la loupe

Le flyer est le support papier incontournable pour communiquer – au sein des espaces publics mais aussi privés – pour promouvoir un produit ou encore annoncer un événement. C’est un moyen de communication efficace pour autant qu’il gagne en légèreté, utilise les codes actuels et délivre un message clair et concis. En effet, pour être efficace, il doit être compréhensible de tout à chacun. Parce que sa durée de vie est éphémère, mieux vaut réussir à capter l’attention en un minimum de temps. Tour d’horizon des étapes clés pour concevoir un flyer promotionnel sans faille.

Les détails de la réalisation

Concevoir un flyer, c’est se poser les bonnes questions. Pour cela, il est important de définir la cible. On ne s’adresse en effet pas de la même façon à des étudiants qu’à des mamans. Ensuite, il convient de déterminer le contexte. Quand ? Où ? Comment ? Par qui ? Voici quelques questions qui permettent d’affiner le contexte mais aussi de déterminer une partie du contenu du flyer. Ensuite, il est utile de se pencher sur la question du but visé. S’agit-il de l’inauguration d’un restaurant atypique ? D’un nouveau magasin de vêtements pour enfants ? D’une soirée disco pour les quadras ?

Parce que l’impact doit être immédiat et que les personnes cibles n’accordent qu’une poignée de seconde à la lecture du flyer, mieux vaut se démarquer en faisant un point com pour ne pas rater sa création graphique et être déçu lors de l’impression.

Le contenu du flyer

Pour remplir avec efficacité sa mission, la conception du flyer doit être minutieuse. Qu’il s’agisse du message, de la typographie, des couleurs et des images, tout doit être soigné. Ils jouent d’ailleurs un rôle important pour retenir l’œil. Mieux vaut garder à l’esprit que le flyer ne doit pas être trop chargé en informations.

Le flyer doit en outre contenir des informations de bases, sans quoi, il sera impossible pour le prospect de se rendre à la fête ou dans le magasin pour y trouver le produit par exemple. Le logo, le nom et le prénom – de la société, de l’entreprise, de l’association, du magasin notamment – ainsi que les contacts – mail, adresse, Facebook, site Internet et/ ou numéro de téléphone selon le cas – sont indispensables à l’identité visuelle du flyer. Il peut être intéressant d’y ajouter un outil de « courrier augmenté » à l’image des QR Codes pour que le flyer soit lui aussi connecté. 

Le message se doit d’être clair, précis et direct. Inutile de faire de longues phrases, quelques mots suffisent. De plus, comme il cible un large public, mieux vaut éviter les mots de vocabulaire compliqués, complexes ou trop marqués. Mieux vaut utiliser des termes compréhensibles par tous. En fonction de l’activité, mieux vaut employer des termes qui s’y rapprochent.

La mise en forme, le choix de police se doivent d’être en adéquation, d’être cohérentes, avec le message passé. Il est important également d’avoir à l’esprit qu’elle doit être lisible aussi.

Afin de mettre en évidence le message que l’on souhaite véhiculer, le choix des couleurs est important. En règle générale, mieux vaut opter pour un maximum de trois couleurs contrastées à l’exception des couleurs trop chaudes, criardes et froides. Cependant, dans certains cas, employées à bon escient elles peuvent l’être. Tout est question de dosage et de contexte.

Les illustrations – logo, slogan, photographie ou encore dessin par exemple – sont possibles. Bien sûr, il convient de préférer celles qui sont en lien avec l’activité et qu’elles soient de bonne résolution.

L’impression du flyer

Le plus couramment, le flyer se présente au format A5 – 148×210 mm – A6 – 105×148 mm ou encore au format dit enveloppe. En recto ou en recto/verso, cela dépend du contenu que vous souhaitez faire passer. Quant au rendu, le mat est plus doux et se combine mieux avec des couleurs moins vives. Pour mettre en avant le design, la finition brillante est plus appropriée. Afin que le flyer soit agréable au toucher sans n’être ni épais ni trop fin mieux vaut opter pour l’un des grammages suivants : 115, 135, 170 voire 250 grammes/m2. Pour finir, l’orientation portrait est la plus usitée.

Les commentaires sont fermés.