Take a fresh look at your lifestyle.

L’entretien d’un camping-car après l’immobilisation de l’été

Comme tout véhicule, un camping-car a besoin d’entretien. Du moteur à la batterie en passant par les pneus et la carrosserie, tout doit être régulièrement passé au peigne fin. C’est le meilleur moyen de profiter de votre véhicule le plus longtemps possible. Cette règle est valable lorsque vous voulez reprendre la route après l’immobilisation du camping-car durant l’été. Voici nos conseils pour bien entretenir votre camping-car.

Vérifiez la pression des pneus

Le meilleur moyen d’entretenir correctement les pneus de son camping-car est de bien maîtriser leur pression. Lorsque le pneu est sous-gonflé, il peut très vite éclater. Inversement, lorsqu’il est trop gonflé, le centre de la bande de roulement se détériore et provoque l’usure des pneus. En général, après une immobilisation sur plusieurs semaines, les pneus risquent d’être sous-gonflés. Le soleil, le poids du véhicule, et l’âge des pneus sont parmi les paramètres qui peuvent causer une perte de pression plus ou moins importante.

Il est donc capital de vérifier la pression des pneus de votre camping-car. Si elle est insuffisante, gonfler les pneus avant de reprendre la route. Il peut également arriver qu’un pneu de camping-car ait une hernie. N’hésitez pas à le changer.

Cependant, pour anticiper tous ces problèmes de pneus (perte de pression, hernie…), vous pouvez surélever légèrement le véhicule durant le stationnement prolongé avec des crics adaptés. De plus, gonflez les pneus correctement avant l’immobilisation.

Entretenez le moteur

Le moteur d’un camping-car doit être entretenu chaque fois que vous effectuez 50 000 km. Néanmoins, si vous ne parcourez pas autant de kilomètres par an, l’idéal sera d’effectuer une fois tous les deux ans, la vidange de l’huile à moteur et du liquide de frein. Le contrôle annuel n’est donc pas obligatoire si le kilométrage n’est pas conséquent surtout pour la première année de vie du véhicule. Mais, pour avoir l’esprit tranquille, avant de reprendre la route à la fin des vacances, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour la vérification de l’état du moteur et la réalisation de la vidange.

Vérifiez les batteries

Vos batteries peuvent se décharger complètement si vous n’avez pas été attentif à ce paramètre durant les vacances. L’utilisation d’une batterie faiblement chargée peut être à l’origine de problèmes comme une déprogrammation du système électronique du véhicule. Pour ne pas en arriver là, testez la batterie moteur et la batterie cellule, vérifiez qu’elles sont bien chargées et prêtes pour un trajet.

Entretenez la carrosserie

Après plusieurs semaines passées à l’extérieur et à l’arrêt, beaucoup de poussières ont pu déjà s’accumuler sur la carrosserie. Pour reprendre la route avec un véhicule propre, vous pouvez la nettoyer avec un balai à microfibres ou un balai de nettoyage microscopique et de l’eau savonneuse. À la fin du nettoyage, essuyez avec une peau de chamois pour conserver la brillance du véhicule.

La carrosserie de votre camping-car est-elle abîmée ? Des accessoires comme les éponges magiques ou les blocs-effaceurs peuvent vous être utiles. Ce sont des produits très efficaces qui viennent à bout de tous les types de tâches, de rayures ou de traces sur les carrosseries des véhicules et sur toute autre surface.

Que retenir ? Bien entretenir votre camping-car est capital pour sa durabilité. L’entretien de ce véhicule très pratique doit également se faire après une immobilisation prolongée comme pendant les vacances d’été. Avant de reprendre la route, contrôlez les pneus, changez-les si nécessaire. Les batteries, le moteur et la carrosserie sont d’autres points clés qui nécessitent votre attention.

Les commentaires sont fermés.