Take a fresh look at your lifestyle.

Les transports à l’heure de la green économie

0

C’est une tendance que l’on observe dans plus en plus de villes de France qui se mettent au vert, pour lutter contre les effets du réchauffement climatique et pour réduire la pollution. Parmi les bons élèves, citons Nantes, Strasbourg, Toulouse, Montpellier ou Grenoble, qui, en peu de temps, ont développé des tramways et des kilomètres de pistes cyclables !

Le vélo, l’exemple parfait

Eh oui, la mobilité et le transport se mettent aussi à la green économie, pour des villes plus propres et pour des solutions durables comme le proposent Green On. Et le vélo figure parmi les meilleurs moyens de se déplacer à 2017 ! Dans les villes où les pistes cyclables sont partout et comprenant tous les équipements dédiés (locaux, parking à vélos, stations avec pompes, etc.), il est devenu très commode de se déplacer ainsi, et ce, quel que soit l’âge ! A Grenoble, des travaux en cours au centre-ville vont déboucher sur la première autoroute à vélo du pays ! Et dans cette ville, on trouve même des sociétés de déménagement en vélo : elles réduisent ainsi leur impact sur l’environnement et le tarif d’une telle prestation.

Des économies en nombre

Car l’autre atout de la green économie, c’est de réduire la facture : la facture énergétique bien sûr, mais aussi la facture en euros ! Et là, beaucoup de gens sont preneurs de solutions efficaces et moins chères. Avec un budget de transport réduit, on peut épargner plus facilement ou dégager un budget pour un autre projet de vie.

Les comportements évoluent

En plus du vélo, on trouve bien sûr les transports en commun, les voitures partagées, le covoiturage… ou la marche à pied ! De plus en plus de solutions existent, et les comportements sont en train de changer ! Alors, vous hésitez encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.