Take a fresh look at your lifestyle.

Les trois techniques qui marchent pour apprendre l’anglais

Vous aimeriez apprendre à parler l’anglais, mais vous n’avez pas les moyens de vous offrir des cours particuliers à domicile. Pour ceux qui ont un petit budget, pas de panique ! il existe désormais de nombreuses méthodes simples et pas chères pour devenir bilingue. Voici trois d’entre celles qui ont fait leurs preuves parmi le grand public.

Prendre des cours en ligne

Internet a permis de diffuser l’apprentissage à plus grande échelle. Il a permis de connecter les gens et de les rapprocher. Souvenez-vous de l’époque des correspondants étrangers avec lesquels on communiquait par courrier. Désormais, les conversations peuvent se faire en direct et à toute heure. Des spécialistes comme albert learning proposent des cours en anglais avec des professeurs expérimentés. Que ce soit sous forme de cours particuliers, collectifs, d’ateliers ou de conversation, les progrès se font rapidement.

Lire « Harry Potter »

La lecture permet quant à elle d’améliorer son niveau à l’écrit et d’enrichir son vocabulaire. Néanmoins, il n’est pas envisageable de se lancer dans Shakespeare dès le départ au risque d’être très vite découragé. Il est donc nécessaire d’adapter son niveau de lecture au fur et à mesure de sa progression. L’on cite souvent la saga d’Harry Potter en référence, car l’auteure a su faire évoluer la difficulté de son langage avec la croissance de ses personnages.

Regarder « Friends »

Pour ceux qui ne connaissent pas, « Friends » est une série des années 1990 qui a marqué toute une génération. Rappelez-vous des décors d’appartement new-yorkais, des looks typiques de l’époque et surtout des boîtes à rires enregistrés qui apportent une touche de kitch ! N’empêche que c’est une série que de nombreux spécialistes conseillent aux novices, pour apprendre à écouter et comprendre l’anglais. D’abord, l’accent ne rend pas les dialogues inaudibles. Ensuite, il s’agit de situations de la vie de tous les jours, sans langage technique. Enfin, c’est un premier moyen d’aborder le sens de l’humour en anglais.

Les commentaires sont fermés.