Take a fresh look at your lifestyle.

L’évolution de l’immobilier vaudois

Une entreprise qui souhaite se tourner vers l’avenir pour le meilleur, doit à un moment donné de son histoire trouver des solutions pour être plus performante. Pour cela elle a différentes possibilités qui s’offrent à elle, en fonction du marché sur lequel elle souhaite étendre son activité. Dans le secteur de l’immobilier, une société qui a envie de prendre de l’ampleur n’a pas d’autre choix que de tenter sa chance dans des secteurs géographiques dans lesquels elle n’est pas encore présente. Il lui est nécessaire, dans ce cas précis, d’apprendre à connaître le secteur en question, ainsi que de savoir quels types de biens on y achète et on y vend, pour savoir sur quelles perspectives de développement elle peut compter, en fonction de l’implantation d’entreprises, de commerces, et donc de particuliers qui seront à même d’avoir besoin de logements.

Le développement d’Edifea

Basé dans la région de Genève depuis plus de dix ans, Bertrand Ducker, le patron de l’entreprise générale Edifea, avait ainsi le souhait d’aller voir plus loin. Ses succès précédents lui permettant de savoir qu’il était en mesure de prospérer dans le marché de l’immobilier, il a ainsi voulu non pas quitter la région genevoise, mais étendre son activité dans le canton de Vaud, qui selon lui s’avérait prometteur, vu la dynamique des affaires locales. 

Le rachat de Fidias

A Pully, la société Fidias elle aussi connaissait un certain développement et avait des perspectives nouvelles, en particulier grâce au mandat des Moulins de la Veveyse. Il n’en fallait pas moins pour attirer l’attention de M. Duckert, conscient du potentiel du canton de Vaud, en matière de développement. Il a donc décidé de racheter les actifs de Fidias, afin de profiter de son activité florissante, mais non pas pour prendre sa place : tous les salariés de Fidias conservent leur emploi, et les deux entreprises fusionnent, afin de poursuivre leurs développements, chacune dans leur secteur dédié.

Les commentaires sont fermés.