Take a fresh look at your lifestyle.

Les méthodes de l’ostéopathe en 2017

Précédemment, je vous ai décrit les différentes méthodes de prise en charge du cheval, l’ostéopathe est un professionnel qui utilise l’association de deux techniques complémentaires : le massage et le stretching. Mais qu’est-ce que le stretching ?

Le stretching

Le stretching du mot anglais stretch (étirer) est une association d’exercices visant à rendre plus souple des parties du corps. Le stretching est une alliance de méthodes d’assouplissement issues de la gymnastique traditionnelle et de techniques de relaxation type Yoga.

En associant ces deux techniques l’ostéopathe redonne au cheval une meilleure mobilité, de plus grande amplitude de mouvement, une diminution des douleurs, une meilleure récupération musculaire. Vous obtenez ainsi un cheval plus à votre écoute. Le stretching est une technique manuelle ayant une action sur le système musculaire et neurologique, permettant une libération des amplitudes articulaires.

La technique de stretching est une technique dite de facilitation, c\’est-à-dire que le professionnel en ostéopathie ne force pas le mouvement mais il va uniquement dans le sens accepter par les articulations. Elle reprend les principes de fascia thérapie utilisée en ostéopathie.

Lors du bilan ostéo-articulaire, l’ostéopathe détermine les mouvements possibles, que ce soit au niveau des membres ou du dos. Puis le stretching consiste à maintenir la position d’étirement jusqu’à obtenir le relâchement total des muscles sollicités. Ainsi le praticien obtient le relâchement des muscles dans la position la plus raccourcie permettant de libérer les articulations sans manipulations.

Intérêts de la technique :

– Ostéo-articulaire : (récupération de mouvement, meilleure souplesse, libération d’amplitude)

– Sensitif (proprioceptif : le cheval retrouve une sensibilité profonde et superficielle)

– Diminution des douleurs et des boiteries

– Musculaire : le cheval retrouve une souplesse, drainage du muscle par l’étirement,

Indications :

– Douleurs du dos ou d’un membre (après avis vétérinaire)

– Préparation ou récupération à l’effort

– Complément au dressage ou à l’éducation (Ethologie …)

– Régulation et amélioration de la foulée du cheval

Les commentaires sont fermés.