Take a fresh look at your lifestyle.

Organiser les obsèques d’un proche

0

Suite au décès de l’un de vos proches, en plus de devoir faire face à cet événement douloureux et d’en faire votre deuil, vous devez organiser ses funérailles. Un certain nombre de démarches vous attendent alors, des tracas supplémentaires pour vous et votre famille. Afin que vous ne soyez pas déstabilisé(e), gros plan sur les principales étapes. 

Constater le décès et choisir une entreprise de pompes funèbres

Le décès de votre proche doit être constaté par un médecin. Ce dernier doit alors vous fournir un certificat médical. S’il s’agit malheureusement d’un suicide ou d’une mort accidentelle, la gendarmerie ou le commissariat de police doit établir un procès-verbal en spécifiant les circonstances du décès et vous le remettre. Dans tous les cas, il vous faudra ensuite vous rendre en mairie, dépendamment du lieu de décès, pour déclarer le décès de votre proche. Vous pouvez aussi vous rapprocher d’une entreprise de pompes funèbres qui se chargera de ces modalités administratives. Quoi qu’il en soit, il vous faut ensuite les contacter pour organiser les obsèques

Organiser et financer les obsèques

Vous trouverez une écoute privilégiée auprès des entreprises de pompes funèbres. Ces derniers pourront alors organiser le transport du défunt, se charger de l’obtention de l’autorisation d’inhumation ou de crémation, créer une collecte en ligne si vous avez besoin d’aide pour financer les obsèques puis organiser l’inhumation ou la crémation. Quoi qu’il en soit, avant de faire votre choix, cette dernière doit être habilitée par la préfecture de département et vous transmettre un devis gratuit et détaillé. Les prestations obligatoires étant la fourniture d’un cercueil avec quatre poignées et une cuvette étanche, à l’exclusion des accessoires intérieurs et extérieurs, ou d’une urne cinéraire en cas de crémation, la mise en bière, le transport du corps après la mise en bière puis l’opération d’inhumation ou de crémation (le compost de corps humain n’étant pour l’heure pas envisageable en France). Vous pouvez demander des prestations supplémentaires comme la fourniture de plaques funéraires, de fleurs, l’impression des faire-part, la parution dans la presse, les travaux de marbrerie, l’organisation du service religieux notamment. En marge, prenez le temps de vous renseigner sur l’existence d’un contrat obsèques éventuellement souscrit par le défunt. Ce dernier avait sans doute tout envisagé voire aussi financé dans les moindres détails. Et si tel est le cas, il vous suffira de suivre alors ses souhaits.

Gérer les formalités administratives

Alors qu’il vous faut faire le deuil de votre proche, il vous faut aussi contacter sa banque afin de bloquer ses comptes, vous renseigner sur l’existence d’un capital obsèques, contacter la mutuelle, la sécurité sociale, mais aussi tous les organismes qui sont susceptibles de verser des prestations au défunt. Autant de démarches administratives utiles et nécessaires. Pensez aussi au logement, aux différents contrats – eau, électricité, gaz, téléphonie mobile, internet notamment – sans oublier d’informer le centre des impôts. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.