Take a fresh look at your lifestyle.

Pourquoi former ses équipes au recouvrement de créances ?

Le nombre de défaillances d'entreprise est en forte baisse alors que le nombre de surendettements croit pour les particuliers. Face au nombre de défaillances des entreprises ou des particuliers, certains créanciers ne savent pas toujours la marche à suivre pour obtenir le remboursement de leur créance. Raison pour laquelle il est important de suivre des formations au recouvrement de créances.

Quel est l'intérêt de se former au recouvrement de créance ?

Il devient impératif pour les sociétés de se former compte tenu de la complexité de la réglementation. Les voies d'exécution représentent l'une des matières les plus compliquées. Un vice de forme peut conduire à la perte de sa créance. Par exemple, si une société est soumise à une procédure collective, le créancier chirographaire dispose d'un délai de deux mois à compter de la publication de l'annonce dans le BODACC pour déclarer sa créance au mandataire social. À défaut, sa créance est forclose et il ne peut plus légitimement solliciter le paiement. Face à un particulier, la difficulté n'est pas moindre. Il devra solliciter devant le tribunal d'instance ou de grande instance un titre exécutoire puis exécuter par le biais d'une saisie attribution ou d'une saisie sur salaire. Le créancier formé connaîtra exactement les formalités à accomplir, les délais à respecter et surtout il pourra agir vite. Il est désormais établi que le recouvrement de créances ne se limite pas à une simple relance par mois pour obtenir le paiement. Il est nécessaire d'être proactif et de partager les expériences avec des collègues pour trouver les meilleurs moyens et être efficace.

Faut-il privilégier le partage des expériences en matière de recouvrement de créances ?

Il semble aujourd'hui avéré que partager son expérience permet de s'enrichir et d'être plus pertinent face à son client. On arrive à identifier ses erreurs et à s'améliorer à moindre coût. D'ailleurs, les meilleures formations en France sont tournées vers ce retour d'expériences et il est souvent conseillé de privilégier des espaces de travail permettant le partage des connaissances. L'open space avec des box exigus est à proscrire. D'autant plus qu'il s'agit d'un métier souvent difficile nerveusement et il est bon d'échanger avec ses collègues pour extérioriser la pression.

Les commentaires sont fermés.