Take a fresh look at your lifestyle.

Protéger ses innovations

L'un des moteurs de notre société depuis au moins 150 ans, c'est le progrès. Au nom du progrès de nombreuses choses ont été réalisées, et ce dans de nombreux domaines. Ainsi de l'industrie automobile et plus largement des transports de personnes, à celle du bâtiment, en passant par tout ce qui a trait à l'aide sociale et médicale, l'humanité a connu des avancées sans précédent. Certes une partie de cette énergie créative a aussi donné lieu à l'invention d'armes de guerre au pouvoir destructeur inédit, mais si l'on place cela de côté on peut se concentrer sur ce que l'innovation a eu et continue d'avoir de nos jours de plus respectable et plus merveilleux.

Le respect de la propriété intellectuelle

Chaque personne qui participe à cette évolution des technologies, des techniques, des produits ou des services a le droit de faire valoir que cela lui est dû. Inventer et mettre en place quelque chose qui soit bénéfique à l'humanité est certes très louable mais cela a un prix : la reconnaissance de l'idée qui sous-tend cette évolution. En effet il s'agit de faire reconnaître la paternité de cette innovation par une instance juridique compétente et donc de pouvoir revendiquer cette paternité en cas de conflit avec un autre inventeur. Pour ce faire il n'y a qu'une seule solution, c'est de déposer un brevet. Ce sésame permet non seulement l'identification d'un inventeur, mais aussi permet que celui-ci puisse céder le droit d'exploiter commercialement son idée à une marque, une entreprise, qui se chargera d'en tirer une production. 

Les domaines d'application des inventions

Il est nécessaire de déposer un brevet d'une part pour l'inventeur, pour que le monde entier sache qui est à l'origine d'une innovation, mais aussi pour permettre de faire cesser une utilisation abusive de celle-ci. Si l'on prend l'exemple d'une invention qui a trait au monde médical, il faut absolument réagir si une entreprise peu scrupuleuse se décide à reprendre à son compte cette idée pour en tirer des profits financiers. Il en va de même pour les industries aéronautiques ou automobiles, dont les découvertes peuvent être transformées en armes, alors qu' »elles ne devaient à l'origine être employée que pour faciliter les déplacements. Enfin chaque logo, image, dessin ou sculpture se doit aussi d'être protégée. Mais là il s'agit d'un autre débat.

Les commentaires sont fermés.