Take a fresh look at your lifestyle.

Trois accessoires vintage à porter cet hiver

Tous les amateurs de mode masculine ou féminine vous diront que l’automne hiver 2017/2018 sera l’année des accessoires vintage. Sur les podiums, nous avons remarqué que la tendance était unisexe et qu’elle vaut donc aussi bien pour les femmes que pour les hommes qui seront particulièrement assortis dans le détail.

Le chapeau « Fédora »

C’est une des plus belles formes de chapeau qui aient jamais été créées. Chapeau de feutre luxueux fendu, on le surnomme aussi le « Bogart » en hommage au célèbre l’acteur. C’est un accessoire qui apporte de l’élégance et du caractère à celui ou celle qui le porte, puisqu’une femme peut très bien le porter avec un look posément masculin comme on en voit beaucoup dans les défilés cette année.

La paire de bretelles

Cet accessoire avait déjà été ressorti des placards depuis trois ans environ avec la mode hipster-bûcheron. Aujourd’hui, il s’agit de porter des modèles bien plus élégants, car certains créateurs ont relancé la mode Wall Street sur les podiums cette année. C’est le moment donc de ressortir vos pantalons de costume larges et de les attacher avec une paire de bretelles.

Le gilet

Le costume trois-pièces étant revenu à la mode, nous ressortirons le gilet à mettre sur nos chemises. Vous pourrez le porter de façon rebelle à la manière de Johnny Depp sans veste et avec les manches de chemise retroussées. Les nostalgiques les porteront en toute simplicité avec une certaine nonchalance tout de même comme le personnage de Patrick Jane dans « The mentalist ». Enfin, les dandys le revêtiront très élégamment comme Reddington dans « Blacklist ».

Les chaussures vintage

Les créateurs des grandes maisons de couture ont créé l’évènement en ressortant une version révisée des chaussures de style Richelieu ou Gatsby pour replonger dans les années 1920. Nous allons donc sur une tendance élégante et urbaine. Les femmes peuvent également très bien porter ce style avec une paire de babys et un pantalon raccourci.

Les commentaires sont fermés.