Take a fresh look at your lifestyle.

Une mauvaise nouvelle pour certains soins dentaires

Les Français attendaient avec une vive impatience une mesure qui concernait les soins dentaires. En effet, le gouvernement souhaitait effectuer un plafonnement pour les prothèses et les couronnes, mais cette volonté ne sera pas proposée immédiatement, car les débats ne sont pas terminés. 

Les soins dentaires sont indispensables, mais ils sont souvent oubliés

Emmanuel Macron voulait réellement modifier les soins dentaires avec un plafonnement des prix. Il faut noter que ce secteur demande souvent des coûts exorbitants, les Français sont nombreux à faire l’impasse sur une telle visite. Pourtant, il est parfois indispensable d’opter pour des couronnes dentaires Paris 15 ou dans une ville proche de votre domicile. Les problèmes au niveau des dents peuvent entraîner des désagréments plus conséquents. 

Des discussions avec l’Assurance Maladie sont à l’origine de ce report

C’est la ministre de la Santé qui est à l’origine de l’annonce, elle insiste sur le fait que cette mesure sera reportée à 2019. Par conséquent, le plafonnement des soins dentaires ne sera pas opérationnel en 2018. Ceux qui attendaient l’année prochaine pour rendre une visite à leur dentiste devront revoir leur stratégie. Ce professionnel doit tout de même être consulté au moins une fois dans l’année, cela permet de lutter contre les désagréments et surtout prévenir des douleurs. En ce qui concerne les raisons de ce report, elles sont liées à des discussions avec l’Assurance Maladie. 

Le plafonnement devrait être effectif dans deux ans, soit en 2019

Les différents acteurs doivent reprendre les débats au cours du mois de Septembre pour tenter de trouver une solution. Il est important de noter que les coûts sont très élevés, les soins sont généralement réservés à certaines bourses et surtout à ceux qui possèdent une très bonne mutuelle. Dans tous les cas, le plafonnement n’est pas annulé, il est seulement repoussé de quelques mois.

Les commentaires sont fermés.