Take a fresh look at your lifestyle.

Voiture ancienne : comment réussir son achat ?

0

Acheter une voiture ancienne permet de profiter à fond de sa passion pour les quatre roues, mais aussi de remonter le temps. Pour réussir l’achat de ce type véhicule, voici quelques conseils.

Lister ses coups de cœur et s’informer

L’achat d’une voiture est toujours motivé par un coup de cœur. Il faudra définir les modèles que l’on a envie de conduire ainsi que les dates de disponibilité de ces derniers. À chaque époque, il y a toujours une liste de berlines, de sportives et autres types d’autos populaires.

Il faudra ensuite connaître les concessions à visiter et les contraintes de chaque voiture en s’informant le plus possible sur ses caractéristiques ainsi que ses « particularités » techniques comme mécaniques. Le but étant de s’assurer de la fiabilité de la voiture de collection et d’éviter les pannes trop fréquentes.

Se renseigner sur le nombre de places de chaque voiture est également conseillé. Pour une famille de quatre personnes, il sera impossible de se tourner vers des cabriolets anglais, des coupés de sport italiens et autres véhicules avec deux sièges uniquement.

Réfléchir au budget dédié à la restauration

Il faut éviter d’acheter une voiture ancienne sur un coup de tête même s’il s’agit d’une occasion rare. Au moment de l’achat, il est impératif de penser aux dépenses que l’on va engager plus tard lors de sa restauration. Ce budget sera d’ailleurs plus élevé qu’une voiture d’origine en bon état.

Pour ne pas faire des réparations importantes, la meilleure alternative est d’acheter une voiture  ancienne ou « young-timers » commercialisée dans les années 80. Les voitures sortis pendant cette époque se distinguent non seulement par leur bon état général, mais aussi par leur fiabilité et leur cote basse. De grandes marques figurent d’ailleurs parmi les voitures anciennes incontournables pour les collectionneurs (Ferrari, Bugatti…).

Vérifier les papiers du véhicule

Le nom du vendeur doit apparaître sur les papiers du véhicule acheté. Si ce n’est pas le cas, il faudra se méfier. Lors de la vérification, il est conseillé de s’assurer que le véhicule est « à jour » c’est-à-dire qu’il a une carte grise et qu’il a subi un contrôle technique lors des 5 dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.