Take a fresh look at your lifestyle.

Voyage en Corse : les hébergements possibles

0

Plages, criques, mer et montagne, ports, villes et villages, culture, loisirs, patrimoine et histoire, mais aussi terroir et gastronomie, la Corse possède une identité propre, aux milles et un visage. Pas étonnant d’ailleurs que cette île s’appelle également « l’île de beauté » et, que ce joyau de la Méditerranée compte parmi les trois destinations françaises les plus prisées. 

Que vous ayez envie de vous ressourcer, de faire le plein de dépaysement ou tout simplement de vous offrir une escapade amoureuse par exemple, rien de tel qu’une destination idyllique pour cela : que de partir en Corse. Et, s’il est possible de s’y rendre en ferry depuis la France ou l’Italie, en avion, une fois sur place il vous faudra vous loger. Dès lors, avant de plier bagage, rien de tel que de faire le tour de la question : quel hébergement choisir ? 

L’hôtel 

Ça y est la date du séjour approche, les bagages sont presque bouclés et l’itinéraire est fait. D’ailleurs, le séjour commence par la ville la plus spectaculaire de Corse : Bonifacio. Construite sur une étroite langue de terre, le spectacle devrait être édifiant avec d’un côté un port et de l’autre, des falaises blanches qui tombent à pic dans la mer. Entre l’escalier du Roi d’Aragon taillé à flanc de falaise construit au Moyen âge et le cimetière aux allures de village, c’est sûr, le dépaysement devrait être total. Et pour en profiter pleinement, rien de tel que de louer une chambre dans un hôtel à Bonifacio. C'est certainement la solution la plus pratique, car il suffira juste de profiter de votre séjour, de déposer vos bagages. Et pour cause, l’avantage de l’hôtel est qu’il n’y a aucune tâche ménagère à faire. Exit le rangement, le ménage ou encore la vaisselle notamment. De plus, à l’hôtel, chaque problème trouve immédiatement sa solution de jour, comme de nuit. Idéal si vous avez froid et que vous souhaitez une couverture supplémentaire ou si vous avez oublié votre sèche-cheveux chez vous. En parallèle, le fait de choisir un hôtel comme type d’hébergement permet aussi de pouvoir s’y restaurer, mais aussi de profiter d’infrastructures comme un spa, si l’hôtel le propose. De quoi s’octroyer un agréable moment de détente après une journée de balade et de découvertes. Pour finir, les réceptionnistes dans les hôtels sauront vous éclairer sur toutes les questions qui peuvent surgir comme les visites incontournables, les bons restaurants notamment. 

Le camping

Unique, convivial et pratique, le camping est également un hébergement possible pour profiter de vos amis, de votre famille ou encore de votre chère et tendre moitié. À l’image des hôtels, il existe également des campings partout en Corse. Attention toutefois. Si vous envisagez de faire du camping sauvage, cela est strictement interdit en Corse ! Bien entendu, le confort et les prestations d’un camping ne sont pas les mêmes que celles offertes par les hôtels. Et, la principale différence est qu’il vous faudra alors prévoir le matériel nécessaire pour le couchage, mais aussi le nécessaire de toilette et de vaisselle pour que le séjour se passe aux mieux. Et surtout, de l’adapter si vous optez pour du camping avec toile de tente, Mobil-home, bungalow, chalet ou encore pour l'une des structures insolites existantes comme une cabane dans les arbres. Bref, si ce mode d’hébergement permet de respirer le grand air, d’être au plus près de la nature, il demande une logistique bien spécifique.   

Les refuges

Si d’aventure vous vous sentez l’âme baroudeuse, vous pouvez avoir envie de parcourir toute ou partie du mythique GR20. Et, évidemment, en montagne aux abords de sentiers, se trouvent des refuges. Ces derniers proposent alors des repas et du ravitaillement, mais aussi l’opportunité d’y passer une ou plusieurs nuits. Toutefois, ces lieux d’accueil qui mélange alors des publics d’horizon et de culture différente demandent quelques règles de savoir-vivre. Tout d’abord, pour assurer le bon fonctionnement du refuge, il est préférable de réserver votre nuitée à l’avance et de préciser l’heure probable de votre arrivée, pour ne pas inquiéter le gardien. Ensuite, il vous faudra respecter les horaires des repas, mais aussi vous renseigner au préalable de l’existante ou non d’une salle commune, à plus forte raison si vous envisagez de fêter un événement. En effet, tous les refuges n’en disposent pas forcément et dès lors, il n’est pas possible de poursuivre votre soirée après une certaine heure. Ensuite, veuillez respecter les espaces dédiés au rangement des affaires, de préserver la ressource en eau en limitant son usage sous la douche et en préférant les produits respectueux de l’environnement notamment. L'esprit des refuges est de prêter main-forte : soyez donc prêt(e) à faire la vaisselle, à débarrasser la table, à éplucher les légumes par exemple. N'hésitez pas à vous rapprocher du gardien pour peaufiner votre itinéraire. Prévoyez aussi des espèces pour le règlement. Si le « sans contact » tend à se généraliser, ce n’est pas encore le cas au sein des refuges. Pour finir, la règle est la même pour tout le monde : on arrive avec ses déchets, on repart avec ses déchets. Autant adopter sans plus tarder à la philosophie « zéro déchet » si vous prévoyez une ou plusieurs escale(s) en refuge. 

En marge, vous pourrez aussi loger chez l’habitant, au cœur d’un lieu historique, préférer une chambre d'hôte, un gîte ou encore chez l’habitant adepte du woofing. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.